"banner top"

Le banc d’essai à rouleaux pour véhicules à 4 roues motrices

Download

La raréfaction des réserves de pétrole et la nouvelle législation européenne de 2012 sur les émissions de CO2 poussent les constructeurs automobiles
européens à améliorer l’efficacité des systèmes d’entraînement. La mode englobe désormais aussi les 4x4, en version hybride. Le nouveau banc d’essai à rouleaux, unique en Suisse, du Laboratoire de contrôle des gaz d’échappement (AFHB) tient compte de ce développement.

Des concepts de propulsion plus économiques

L’industrie automobile et les fournisseurs de la branche développent de nouveaux concepts de propulsion afin de rendre les véhicules plus sobres. Les nouveaux moteurs au taux élevé de suralimentation et petite cylindrée (mot-clé Downsizing) sont actuellement très appréciés, car ils consomment bien moins de carburant pour la même puissance.

Les véhicules à propulsion électrique sont actuellement clairement à la hausse. Il faut citer ici les véhicules électri-ques (EV: Electric Vehicle), qui ont aujourd’hui une autonomie de 150 à 300 kilomètres selon le type de batterie ; les véhicules hybrides (HEV: Hybrid Electric Vehicle), qui disposent d’une propulsion à essence et électrique; les véhicules hybrides plug in (PHEV), dont les batteries, très performantes, peuvent aussi être chargées par prises électriques; ou les véhicules électriques avec extenseur d’autonomie (REV : Range Extender Electric Vehicle), où un petit moteur à combustion supplémentaire, couplé à un générateur, produit de l’électricité afin de charger les batteries presque vides. D’autres potentiels d’économie se trouvent dans la combinaison des différents systèmes, comme par ex. le downsizing et l’hybridisation du véhicule.

Recherche et développement au AFHB

Une collaboration interdisciplinaire entre spécialistes est indispensable dans les domaines de recherche et de développement de ce genre de propulseurs innovants. Actuellement, le Laboratoire de contrôle des gaz d’échappement (AFHB) et le Laboratoire moteur de la HESB-TI pour la Recherche et le Développement sont bien équipés à cet effet: ils disposent d’un banc d’essai à rouleaux pour voitures légères et motocycles, de bancs d'essai moteur et de différents appareils de mesure adéquats. Ainsi, de nombreux partenaires industriels, étudiant-e-s et autres chercheurs scientifiques de toute la HESB-TI, tout comme  d’autres hautes écoles et instituts partenaires, peuvent profiter de cette infrastructure.

Image 1: Montage du banc d’essai à rouleaux pour véhicules à 4 roues motrices.

Le nouveau banc d’essai à rouleaux pour véhicules à 4 roues motrices

Pour l’Institut pour la recherche sur les Énergies et la Mobilité (Institute for Energy and Mobility Research IEM), il y aura une nouveauté très utile: le tout nouveau banc d’essai à rouleaux pour véhicules à 4 roues motrices créé par l’AFHB à Nidau. Le banc d’essai permet de simuler de manière très réaliste pratiquement toutes les conditions de conduite des différents types de véhicules grâce à quatre rouleaux indépendants et à un réglage d’une grande précision. Il peut freiner et entraîner avec une puissance de 200 kW. La vitesse maximale s’élève à 180 km/h (image 1).

De cette manière, on peut mesurer des véhicules très différents entre eux, du plus petit cyclomoteur à l’énorme 4x4 tout-terrain (poids maximal complet: 3500 kg). En effet, on considère comme véhicules à quatre roues motrices tant les célèbres offroaders que les autos SUV – ainsi que les véhicules plus petits ou hybrides.   

Infos

Image 2: Scooter Piaggio Hybrid avec un exemple des flux d’énergie, qui proviennent d’un cycle d’essai bien précis.

 

Infos