"banner top"

Vibwife - une aide à l’accouchement

Download

Anna Peters est une sage-femme passionnée. En collaboration avec Tobias von Siebenthal, informaticien en gestion, et le Centre BFH Technologie en sport et médecine ainsi qu’Innocampus, elle a développé un système pour aider les parturientes et le personnel hospitalier pendant l’accouchement et éviter des césariennes imprévues.

Selon l’Organisation mondiale de la santé OMS (2015), seulement 10-15% des césariennes sont à la fois appropriées et nécessaires, et selon l’Office fédéral de la santé OFS (2014), 33,7% de toutes les naissances ont eu lieu par césarienne en Suisse. Les frais des césariennes inutiles s’élèvent selon l’OMS à plus de 20 millions de dollars par année uniquement en Suisse. Dans la région germanophone, ils s’élèvent à plus de 100 millions - et à plus de 2,3 milliards de dollars au niveau planétaire.
Les causes des césariennes imprévues sont, entre autres, la conséquence d’un trouble du rythme cardiaque fœtal dû à la lenteur ou à l’absence de progression de l’accouchement ou à une mauvaise position de l’enfant pendant l’accouchement. Pour pouvoir passer le canal de naissance et ses structures osseuses, l’enfant doit effectuer une rotation vissée.
Afin d’influencer le déroulement de l’accouchement de manière positive et de contrer efficacement une 
mauvaise position, la sage-femme devrait aider la parturiente à changer de position après quelques contractions et à accomplir des mouvements adaptés. Cela représente une contribution très longue et physique pour la sage-femme. Ces mesures s’avèrent toutefois souvent très difficiles à mettre en pratique pour les raisons présentées ci-dessous.

Manque de temps et grande charge physique
Quand la charge de travail est élevée, la sage-femme manque de temps pour déplacer ou bouger la femme de manière efficace. De plus, le positionnement actif et le déplacement de la femme requièrent un effort physique énorme et soutenu de la part de la sage-femme. Son dos - qui est de toutes façons déjà mis à rude épreuve - ne lui permet souvent pas de soutenir de manière professionnelle la femme dans ce sens.Le développement de Vibwife a pour but d’épauler la sage-femme dans son travail. Si un problème ne peut pas être résolu en un laps de temps précis, l’accouchement spontané est interrompu. L’enfant est libéré à l’aide d’une ventouse ou vient au monde par césarienne.

Un premier prototype a déjà été développé avec succès. À la mi-septembre de l’année passée, Mme Peters et M. von Siebenthal se sont rendus à Berlin pour le tester dans trois des plus grandes maternités d’Allemagne.

Les deux fondateurs de Vibwife GmbH: Tobias von Siebenthal et Anna Peters