Transformation numérique

Editorial | «Transformation numérique»

La quatrième révolution industrielle – également appelée «Industrie 4.0» – est sur toutes les lèvres, tout en n’étant que difficilement saisissable dans sa globalité. La mutation est rapide, durable et tellement fondamentale que nous peinons à en décrypter tous les enjeux et les retombées. Nous sommes pourtant déjà en plein dedans.

Editorial | «Digitale Transformation»

Zukunft realisieren | Dr. Lukas Rohr

Was bedeuten die Konzepte «Digitale Transformation » und Industrie 4.0 aus Ihrer Sicht?
Lukas Rohr: Wir erleben derzeit mit der rasch fortschreitenden Digitalisierung eine radikale Veränderung von Wirtschaft und Gesellschaft. In der produzierenden Industrie führt dieser Wandel zum nächsten Entwicklungssprung, auch Industrie 4.0 genannt. Nach Dampfmaschine, Fliessband, Elektronik und IT steht heute die intelligente und vernetzte Fabrik im Zentrum des Innovationsprozesses. Neuste Technologien aus der Informations- und Kommunikationstechnik bilden die Grundlage dieser «vierten industriellen Revolution». Smarte, digital vernetzte Systeme ermöglichen eine medienbruchfreie Produktion. Es entstehen intelligente Wertschöpfungsketten, die den ganzen Lebenszyklus eines Produktes umfassen – von der Idee über die Entwicklung, Produktion, Nutzung, Wartung bis zur Entsorgung. Dadurch lassen sich individuelle Kundenwünsche besser erfüllen. Zudem können Kosten, Verfügbarkeit und Ressourcenverbrauch optimiert werden. So die Vision.

Zukunft realisieren | Dr. Lukas Rohr

Réaliser le futur | Prof. René Graf

Pourquoi la digitalisation est-elle importante?
René Graf: Les transformations induites par la digitalisation dans le monde des entreprises sont profondes et nous forcent à une flexibilité accrue et permanente. Les possibilités de générer de grandes quantités de données, de les mettre en réseau et de les traiter rapidement ouvrent des possibilités insoupçonnées pour le développement de nouveaux modèles d’affaires. Dans le domaine de la construction, les possibilités techniques et surtout l’évolution des exigences poussent l’ensemble de la branche à se remettre en question. La maquette numérique – en anglais «Building Information Modelling» BIM – sera bientôt imposée comme standard dans la plupart des soumissions publiques en Europe. La difficulté ne réside pas dans l’application de solutions nouvelles, mais bien dans la capacité à réagir à un environnement de travail en constante évolution.

Réaliser le futur | Prof. René Graf

L’Institut de systèmes industriels intelligents I3S

Nous sommes votre interlocuteur à la Haute école spécialisée bernoise pour tous les problèmes de l’industrie moderne.

Das Institut für Intelligente Industrielle Systeme I3S

Industrie 4.0 et le I3S

Avant d’implémenter Industrie 4.0, il faut s’assurer qu’il y ait une plus-value. Toutefois et ce malgré toutes les révolutions, les processus industriels pour générer une plus-value sont restés étonnamment constants: à savoir, temps d’arrêts plus courts, débits plus grands et choix plus avantageux des fournisseurs. L’institut « Systèmes industriels intelligents, I3S » étudie comment atteindre ces trois buts à l’aide d’approches d‘Industrie 4.0.  

Industrie 4.0 am Institut für Intelligente Industrielle Systeme I3S

Nœuds de capteurs pour l’Industrie 4.0

Avec Industrie 4.0, le besoin en nœuds de capteurs (en anglais, Sensor node ou mote) va fortement augmenter. Les nœuds de capteurs sans fil offrent divers avantages par rapport aux variantes câblées. Ils supposent toutefois une alimentation autonome et doivent, par conséquent, être optimisés pour consommer un minimum d’énergie (Ultra-Low-Power, en bref ULP).

Sensorknoten für die Industrie 4.0

Bachelor of Science «5.0 ready»

Dans quelle mesure la formation actuelle de Bachelor couvre-t-elle les exigences d‘Industrie 4.0? Quatre thèses s’appuyant sur l’exemple des filières d’études en Électricité et systèmes de communication ainsi qu’en Mécanique de la Haute école spécialisée bernoise tentent d’y répondre.

«5.0 ready» als Bachelor of Science

Manufacturing as a Service – Un modèle d’entreprise innovant

L’actuelle quatrième révolution industrielle (Industrie 4.0) n’englobe pas seulement de nouvelles techniques de fabrication et de meilleurs systèmes de commande. Bien au contraire. La digitalisation interne et l’interconnexion tout au long de la chaîne de valeur donnent lieu à de nouveaux modèles d’entreprise révolutionnaires, dont offreurs et clients tirent un grand profit. Ce sont les concepts et les architectures des systèmes de l‘Internet des objets qui les rendent possible.

Manufacturing as a Service – ein innovatives Geschäftsmodell

Smart Factory Lab – Industrie 4.0 dans le parc d’innovation

Le site de Bienne du Switzerland Innovation Park Biel/Bienne (ci-après Parc d’innovation Bienne) a été inauguré officiellement le 18 janvier 2016, avec les quatre autres sites officiels. Le Parc d’innovation Bienne se concentre sur les thèmes de recherche Industrie 4.0 avec les technologies en 3D, Energy Storage & Mobility et Medtech.

Smart Factory Lab – Industrie 4.0 im Innovationspark

Structures bois complexes – Construction assistée par la robotique

Des robots d'assemblage et une fabrication numérique pour aider à économiser de la matière dans la construction de structures bois complexes?
Une équipe d'architectes et d'ingénieurs en technologie bois et en construction bois étudie l'utilisation de robots dans la construction bois et développe de nouveaux concepts pour optimiser les ressources des structures bois de forme libre.

Komplexe Holztragwerke – robotergestützt gebaut

Ingénierie inverse – Le développement par marche arrière

A l’ère de la 4ème révolution industrielle, l’ingénierie inverse est une technologie numérique clé pour l’acquisition, le traitement et la production de données en utilisant les méthodes les plus récentes. L’ingénierie inverse, dans toutes ses phases de numérisation, de fraisage multiaxes et d’impression 3D, fait partie intégrante de l’enseignement et des prestations de service de la BFH-AHB.

Reverse Engineering – Entwicklung auch mal rückwärts

Tomodensitométrie Pour l’industrie de la forêt et du bois en Suisse

La tomodensitométrie (TDM) est souvent inconsciemment associée à la recherche de désordres de l’organisme humain et non pas à l’évaluation et à la détermination de la qualité de billes de bois. Mais cette association au bois sera désormais possible grâce aux dernières avancées de la  tomographie industrielle par ordinateur. La BFH-AHB, en collaboration avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires BFH-HAFL a étudié les possibilités et les limites de cette utilisation pour l'industrie de la forêt et du bois.

Computertomographie für die Schweizer Forst- und Holzwirtschaft

De la simulation à la forme éventuelle

Les systèmes complexes sont étudiés par la simulation.
Ainsi que grâce à des installations appropriées à la BFH, comme par exemple, un SimLab.

Mittels Simulation zur möglichen Form

Mise en réseau numérique dans l’avenir

Les entreprises se doivent plus que jamais de faire face à la nouvelle réalité numérique. Cela vaut également pour l'industrie du bois. La Haute école spécialisée bernoise veut répondre à cette demande sur le plan européen en lançant à l'automne 2016 un nouveau cursus dans le Master en Science en technologie du bois (Master of Sciences in Wood Technology MWT). Heiko Thömen, directeur d’études du Master en technologie du bois, et les deux enseignants experts en planification et production numériques Bernhard Letsch et Rolf Baumann, sont interviewés sur l’enseignement et sur l'importance de la mise en réseau numérique dans l'industrie du bois.

Digital vernetzt – Master Wood Technology

La réalité numérique en construction bois

La nouvelle formation continue de la Haute école spécialisée bernoise “CAS Mise en réseau numérique en construction bois”, dispensée pour l’instant en allemand, fournit aux cadres du secteur une expertise dans l'utilisation efficace des moyens et techniques numériques de la construction bois. C’est ainsi que la BFH contribue au développement du secteur de la construction, matériau bois compris. En effet, le paradigme de la construction bois tire sa force et sa capacité d’innovation de la conjugaison hybride de 4 thèmes essentiels: tradition, technologie, efficacité et enseignement. L’avenir du secteur repose sur la mise en réseau, l’analyse des cycles de vie, la collaboration et la notion de durabilité. Chacune des phases de la construction, conception, fabrication, installation et exploitation, est amenée à exploiter sans compter l’apport du numérique.

Die digitale Realität im Holzbau

Nouveaux Modèles Business avec Industrie 4.0

Avec Industrie 4.0, les entreprises peuvent envisager de nouvelles possibilités. Pour pouvoir utiliser ce potentiel, il faut développer des modèles d’entreprise de manière systématique. Pourtant, il n’existe pour l’heure aucun environnement d’essai adéquat, aucun BusinessLab. En développant un tel BusinessLab, la BFH explore de nouvelles voies et se positionne en tête d’un domaine essentiel pour une haute école spécialisée.

Neue Businessmodelle mit Industrie 4.0

Fünf Fragen | Cinq questions

Fünf Fragen an die Leiterinnen der Bibliotheken BFH-AHB und BFH-TI. Die Bibliotheken stehen allen interessierten Personen zur Verfügung. | Cinque questions aux responsables des bibliothèques BFHAHB et BFH-TI. Les bibliothèques sont ouvertes à toute personne intéressée.

Fünf Fragen | Cinq questions