Dixième atelier d’étudiants international d'ingénierie des transports

24. Octobre 2019
Octobre 2019

Un apprentissage axé sur les compétences: le concept de l’atelier international sur les transports explique la réussite de cette manifestation, comme l’a encore montré sa dixième édition. Une bonne ambiance, un projet pratique passionnant et un environnement offrant des sources d’inspiration – combinés à la curiosité, à l’intérêt et à la soif de savoir des participants – ont contribué au succès de l’atelier et ont offert des expériences durables pour la vie professionnelle future.

L’International Student Workshop on Transportation Engineering est déjà une tradition: organisé chaque année depuis 2010, cette manifestation de huit jours a lieu successivement dans l’un des pays partenaires. Quatre universités et hautes écoles y prennent part: la Don State Technical University Rostov on Don (Russie), la Bergische Universität Wuppertal (Allemagne), la Stellenbosch University (Afrique du Sud), ainsi que la Haute école spécialisée bernoise BFH avec la filière d’études de bachelor en génie civil.
Cette année, seize étudiantes et étudiants de bachelor ou de master des domaines de l’ingénierie et de l’économie des transports ou du génie civil se sont réunis à Berne avec leurs professeurs et des assistants.
Les participant-e-s ont eu l’occasion d’utiliser cinq moyens de transport public en un jour à l’aide d’un seul billet – notamment le car postal – lors de visites techniques (exposé et visite de l’entreprise électrique KWO; funiculaire de Gelmer; infrastructure routière alpine).

Lien direct avec la pratique

Le thème central de cette année concernait le réaménagement d’une rue principale urbaine, dans le contexte des besoins futurs en matière de circulation et de conception. À l’exemple du réaménagement prévu de la Seftigenstrasse à Berne et Wabern, les participant-e-s ont abordé des questions d’actualité issues de la pratique: site des arrêts de tram avec aménagement adapté aux personnes handicapées, amélioration de la sécurité et de l’utilité de la route cantonale pour les piétons et les cyclistes, coordination de l’aménagement de l’espace routier et du développement urbain, ainsi qu’évaluation de l’approche conceptuelle élaborée du point de vue de la qualité de circulation (simulation). La semaine a aussi été l’occasion d’échanger sur des thèmes tels que la formation, l’environnement et l’énergie, l’économie, la culture et le tourisme, ainsi que la politique. Le fait qu’un étudiant russe ait eu par hasard l’occasion de serrer la main de la conseillère fédérale Viola Amherd à la station inférieure du funiculaire du Gurten a par exemple montré à nos hôtes combien le gouvernement suisse restait proche de la population.
Visite du périmètre de projet à la Seftigenstrasse (Berne/Wabern).
Phase de travail intense: présentation intermédiaire et discussion.

Unité, motivation, succès

Grâce à leur motivation extraordinaire, les étudiants sont parvenus à relever avec succès les défis complexes auxquels ils ont été confrontés: autogestion au sein d’une équipe internationale souvent interdisciplinaire, avec différentes approches et manières de penser, des langues différentes et un temps disponible limité.
Un environnement intéressant en guise de source d’inspiration, avec notamment des excursions techniques, a contribué au succès. Par ailleurs, le dernier soir, les participants ont présenté un programme culturel typique de leur pays – un évènement qui suscite toujours surprise et enthousiasme.
Esprit d’équipe au parc Ropetech à Berne

Un effet durable

Un message vidéo des étudiants russes souligne les expériences positives et durables qui ont été faites. Marina y affirme notamment: «Thank you to all participants of the workshop. It was a real great experience […] to feel both like a team and like a family during the whole week.»
Les professeurs Vladimir Zyryanov (Russie) et Jürgen Gerlach (Allemagne) ont clôturé les présentations finales des étudiants. Le professeur Gerlach a notamment loué la ville fédérale en ces mots: «Bern, one of the most livable cities of the world».
Par le passé, la professeure Marion Sinclair a résumé la valeur de cet atelier de manière très pertinente: «Our experience has shown that one of the most valuable aspects of the workshops is the students’ exposure to the problems and different solutions reached in various parts of the world. This has led students to question certain assumptions and challenge notions they may perhaps have taken for granted.» Malheureusement, Mme Sinclair et ses étudiant-e-s n’ont pas pu participer à l’atelier cette année.
Cet échange international est important pour les étudiantes et étudiants engagés dans la filière de bachelor en génie civil à la BFH: il leur permet de rester au courant des développements en matière de transports et de comprendre les défis qui en résultent dans différents pays

Soutiens

L’atelier a été possible grâce au soutien des institutions suivantes: Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) / Présence Suisse, Swiss Travel System, Infra Suisse, Kraftwerke Oberhasli AG, Office des ponts et chaussées du canton de Berne (AIC II), BERNMOBIL, Automobile Club de Suisse, Emch+Berger Verkehrsplanung AG, SYTEC Bausysteme AG, Metron Bern AG, BSB + Partner Ingenieure und Planer AG, SV Suisse SA / Restaurant de l’instruction publique du canton de Berne, Burgdorfer Gasthausbrauerei.