Le laboratoire urbain : un espace pour l’enseignement et la recherche.

Grand retour au sein du laboratoire urbain

21.10.2021
Octobre 2021
  • Focus

La filière de Master en Architecture et le domaine de compétences Dencity ont quitté Berthoud pour s’installer à la Maison du Peuple, à Bienne. L’enseignement intégré et la recherche prennent leurs nouveaux quartiers au sein du laboratoire urbain de Biel/Bienne.

Avec le futur Campus BFH Biel/Bienne, l’enseignement de l’architecture dans le canton de Berne renoue avec un site qui accueillait les architectes en formation jusqu’au début des années 2000. C’est donc un grand retour – sur de nouveaux fondements –, fortement marqué par le paysage interdisciplinaire de la recherche et de l’enseignement. Le processus de transformation étendu de la BFH offre par conséquent de nouvelles opportunités favorisant un rapprochement continu et innovateur avec la ville de Bienne, une appropriation spatiale et thématique par étapes.

L’une de ces étapes, concrétisée dans le projet de « retour aux sources », intéresse le centre de la ville : la Maison du Peuple – monument de l’Architecture moderne et symbole de la Bienne rouge (1930-1932, architecte Eduard Lanz) – dispose déjà d’un espace réservé à l’enseignement et à la recherche, appelé « laboratoire urbain ».

Le laboratoire urbain peut être envisagé comme un satellite de l’actuel site de la BFH à Berthoud (ou du futur Campus BFH de Biel/Bienne) et s’inscrit dans un concept didactique et scientifique. Le laboratoire urbain avec ses ateliers, ses activités de recherche et ses échanges ambitionne de constituer plus qu’une solution provisoire : ce laboratoire est né du désir de créer une ville vivante et d’une approche didactique et méthodique apte à répondre aux défis actuels et futurs des espaces urbains. Le laboratoire urbain combine sans détour le champ de recherche premier de l’architecture et de l’urbanisme, et s’expose dans une démarche de dialogue avec leurs acteurs et actrices ainsi qu’avec les utilisateurs et utilisatrices. Il fait partie intégrante de la ville, et constitue un champ d’expérimentation et un laboratoire d’innovation. La recherche, la conception, la réflexion et le débat s’y déroulent dans un contexte urbain et en réseau.

La recherche au sein du laboratoire d’innovation

Les laboratoires d’innovation prennent de l’importance dans la recherche. Pour relever les défis mondiaux liés aux espaces urbains et concilier un large éventail de priorités entrant en contradiction, les laboratoires d’innovation ont pour fonction d’observer, d’enregistrer et de discuter des incidences sociétales.

Cette approche s’inspire de la recherche sur la transition vers la durabilité et des mouvements modernes. Alors que les participant-e-s au Congrès International d’Architecture moderne (CIAM, une série des congrès qui eut lieu entre 1928 et 1959 et joua le rôle de groupe de réflexion sur l’architecture et l’urbanisme) planchaient sur des visions globales pour une ville moderne saine et dynamique, le Team X, regroupant des architectes et des urbanistes autour de Giancarlo di Carlo, Alison et Peter Smithson ou encore Aldo van Eyck entre autres, privilégiait une approche plus largement participative et régionale de l’architecture et de l’urbanisme. Les besoins de la population, des utilisateurs et utilisatrices, doivent être pris en compte dans les projets en promouvant le dialogue et la négociation.

En considérant l’importance croissante des processus de transformation, le laboratoire urbain de Bienne offre ainsi un contexte social propice à la réflexion et à l’enseignement des dynamiques et processus spatiaux et sociaux.

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International

William Fuhrer
Responsable du domaine de compétences Dencity, professeur de développement urbain et mobilité
Hanspeter Bürgi
Professeur d’architecture et de projet, responsable de la filière de Master en Architecture