Numérique, régional, individuel: l’avenir est déjà là!

25. Février 2021
Février 2021

Alors que de nombreuses écoles s’accrochent à leur tableau noir et que le changement n’avance que péniblement dans bon nombre de domaines économiques, la révolution numérique bat son plein dans le secteur de l’ameublement. La plateforme de design form.bar – avec ses logiciels 3D, ses propositions d’individualisation maximale et son réseau de menuiseries régionales – met en évidence les possibilités offertes par la numérisation.

Alessandro Quaranta, fondateur et directeur général de form.bar by okinlab
Durabilité, protection du climat, production régionale, qualité: ces thèmes n’avaient jamais été aussi importants qu’aujourd’hui pour les personnes désireuses d’acheter des meubles. Les nouvelles générations, en particulier, attendent des marques et des produits qu’ils se distinguent clairement par leur caractère novateur et leur individualité. Or tout cela n’est pas possible sans numérisation. Ce constat était déjà évident avant l’apparition du nouveau coronavirus, mais la pandémie a encore donné un puissant élan à la transition numérique. Il y a une année, avant le confinement, les termes «télétravail» et «vidéoconférence» ne correspondaient encore qu’à de lointaines promesses pour la plupart d’entre nous. Ils font désormais partie de notre quotidien. Comme la peste et d’autres crises, par le passé, ont fait avancer l’innovation, le coronavirus modifiera profondément notre société et la vie professionnelle. Il fera apparaitre de nouveaux modèles d’affaires. L’avenir est devenu notre réalité. La révolution numérique a lieu maintenant.
Dans le secteur de l’ameublement, avec form.bar, nous nous situons à la pointe de ce mouvement. Sur la plateforme de design en ligne lancée il y a cinq ans, nous mettons les souhaits de la clientèle en contact avec les menuiseries et ébénisteries présentes sur le plan local. Nous donnons aux personnes un outil leur permettant de concrétiser de manière ludique leur propre représentation du meuble parfait – en ligne, en temps réel et en trois dimensions. Les meubles ainsi créés sont aussi uniques qu’une empreinte digitale. Le modèle d’affaires est également inédit: une application complexe mais simple à utiliser englobe l’ensemble du processus allant de la conception à la production.
Comme souvent avec les bonnes idées, c’est un problème qui est à l’origine de la création de form.bar: ne trouvant aucune solution satisfaisante pour aménager un local commercial très étroit avec des étagères conventionnelles, je suis allé demander conseil à mon ancien camarade de classe Nikolas Feth, qui est architecte et menait à l’époque des recherches sur la bionique et les éléments de construction légers. Ensemble, nous avons trouvé une solution à la fois abordable et spectaculaire. Nous avons pris conscience des possibilités offertes par la numérisation.
Parce qu’il ne trouvait pas de solution satisfaisante pour l’aménagement d’un local commercial très étroit, Alessandro Quaranta (à droite) est allé demander conseil à son ancien camarade de classe Nikolas Feth (à gauche).
Photo: form.bar
L’idée centrale à la base de form.bar nous est venue… en soirée autour d’une bière. À partir de là, nous avons fait les choses sérieusement, nous avons bricolé et discuté jour et nuit. Après presque deux ans de développement ponctués de hauts et de bas, nous avons constaté qu’il était possible de mettre en œuvre notre idée: des meubles conformes aux souhaits personnels des client-e-s, conçus en ligne et – c’était notre but dès le départ – produits dans la région. Cette solution est ainsi meilleure pour l’environnement et le climat, mais aussi pour la clientèle, puisque celle-ci dispose toujours d’une personne de référence sur place, que les temps de réaction sont courts et que les livraisons sont rapides.
Concrètement, form.bar permet de relier la conception au processus de fabrication. Chaque cliente ou client peut aménager son meuble de manière intuitive en cliquant et en tirant à l’aide de sa souris, sans aucune connaissance préalable de construction ou d’architecture. Nous visons une liberté absolue des formes, ce qui veut dire qu’il s’agit vraiment de conception et pas seulement d’un meuble rectangulaire auquel on peut ajouter cinq centimètres de largeur ou sept centimètres de hauteur. Cela offre l’énorme avantage de pouvoir utiliser chaque espace de manière optimale. Couloirs étroits ou hauts plafonds: les meubles s’adaptent. Cela s’avère particulièrement intéressant à une époque où l’espace résidentiel disponible tend à diminuer en ville.
Il suffit de savoir ce que l’on veut pour commencer à travailler avec le configurateur 3D. Le client n’a pas à se soucier de la construction complexe – principes de statique, optimisation mathématique – qui se développe en arrière-plan. Un algorithme intégré au logiciel de form.bar veille à ce que les proportions des divers éléments varient de manière harmonieuse et à ce que le meuble garde toujours un aspect esthétique. Résultat: une morphologie innovante et douce, inspirée par la nature, qui apporte une touche agréable à la perception de l’espace.
Lorsque le meuble est terminé à l’écran, le logiciel produit automatiquement les données de fabrication nécessaires à une fraiseuse à commande numérique (CNC), puis les envoie à une menuiserie située à proximité de la cliente ou du client. Nous travaillons déjà avec plus de cent partenaires en Europe. Notre but est qu’il existe des meubles de form.bar tout autour du globe. Nous sommes en effet persuadés qu’il est plus judicieux – à notre époque pleine de défis – de faire circuler entre les pays des jeux de données numériques plutôt que des meubles. Les buts de form.bar sont en effet la durabilité, l’équité et la production régionale.
Notre modèle convainc un nombre croissant de personnes. En 2020, nous avons eu plus de clients et un plus grand chiffre d’affaires que toutes les années précédentes. Nous avons aussi pu nous réjouir de l’obtention de distinctions telles que le German Design Award ou le Staatspreis für Design… ou même d’un titre faisant de nous les «vainqueurs de la catégorie Durabilité». Nous semblons donc être sur la bonne voie. Mais nous ne pensons pas nous arrêter en si bon chemin, notamment sur le plan international avec le service «form.bar Data», qui propose aux personnes intéressées, dans le monde entier, d’acquérir non pas le meuble conçu en ligne, mais le jeu de données numériques correspondant: on peut ainsi produire le meuble soi-même n’importe où, ou le faire fabriquer dans une entreprise appropriée.
Pour nous tous, il est émouvant de voir comment form.bar a évolué, de l’idée de départ à l’entreprise comptant plus de vingt employé-e-s et de nombreux partenaires très motivé-e-s. Mais cela a aussi toujours été – et reste en permanence – du travail, de la passion, de la créativité et de l’ambition, sans oublier la flexibilité qui permet de relever chaque jour de nouveaux défis… Car finalement, tout doit s’imbriquer pour que le succès soit au rendez-vous: la procédure en ligne doit être correcte, le site Internet doit être facile à comprendre, le logiciel doit fonctionner de manière fiable et le processus menant au meuble terminé doit être efficace. L’essentiel, ce sont les personnes derrière cette idée, car les meilleures idées commerciales ne sont rien sans une équipe qui les met en œuvre.
Entretien avec Alessandro Quaranta à la BFH
Lors de la série de douze évènements numériques «Bois 4.0» de la BFH, Alessandro Quaranta a décrit le nouveau modèle d’affaires de form.bar au cours d’un entretien qu’il a donné dans le cadre de «Modèles d’affaires du futur». L’instrument Stratégie Check Forêt & bois 4.0, qui a également été présenté à cette occasion, s’avère également très utile pour la branche du bois, à laquelle il est destiné (voir l’article «Identifier les champs d’intervention stratégiques»).
Informations concernant form.bar et son nouveau service «form.bar Data»