Wood Composite Simulations, une spin-off de la BFH

31.05.2021
Juin 2021
  • Focus

Fondée en 2020, l’entreprise Wood Composite Simulations GmbH (WoCS) est la première spin-off issue du département Architecture, bois et génie civil de la BFH. La création de cette spin-off a pour but de mettre un logiciel de simulation polyvalent à la disposition de l’industrie internationale des matériaux dérivés du bois.

Les matériaux dérivés du bois sont omniprésents dans notre vie quotidienne. Même les armoires ou les étagères de bonne qualité, de nos jours, sont faites de panneaux de fibres ou copeaux issus du bois. Bien souvent, on ne s’en rend tout simplement pas compte, parce que ces panneaux sont plaqués ou revêtus. Les matériaux dérivés du bois sont fabriqués dans des lignes de production industrielles fortement automatisées. L’étape centrale de ce procédé consiste à densifier les fibres ou copeaux encollés dans une presse en mode continu. Avec le logiciel de simulation Virtual Hot Press (VHP), mis au point durant des années à l’Oregon State University, à l’Université de Hambourg et à la Haute école spécialisée bernoise BFH, on a créé un outil qui est déjà utilisé de nos jours pour l’optimisation de processus, pour le développement de produits, ainsi qu’à des fins de formation. Un article de l’édition 1/19 de spirit biel/bienne décrivait déjà une application de ce logiciel.

Recherche et esprit d’entreprise

Les hautes écoles maitrisent la recherche. Le développement et la mise sur le marché de produits requièrent toutefois de l’esprit d’entreprise, de la flexibilité et le gout du risque, qualités qui caractérisent davantage une spin-off qu’une grande institution cantonale. La BFH se considère comme une haute école entrepreneuriale et encourage donc la création de spin-off fondées sur des connaissances scientifiques comme moyen important de favoriser l’innovation (voir également à ce sujet l’entretien « L’esprit d’entreprise, un bagage à transmettre »). Avec la création de WoCS, la BFH poursuit cette stratégie de manière cohérente. Toute spin-off n’est toutefois pas forcément une start-up, autrement dit une jeune entreprise qui présente par définition un risque élevé, mais recèle simultanément un fort potentiel de croissance. Le motif principal qui a incité à emprunter de nouveaux chemins avec WoCS a été le souhait de transférer des connaissances issues de la recherche vers le secteur des matériaux dérivés du bois et d’amener l’esprit d’entreprise dans la recherche et l’enseignement de la BFH.

Actuellement, WoCS travaille à plein régime au développement d’une interface utilisateur conviviale pour VHP. Ces travaux ont pu être confiés à l’entreprise de développement logiciel weroSoft AG à Ostermundigen (BE). Le lancement de la vente de VHP 2.0 à la clientèle internationale est prévu pour octobre 2021. La version bêta sera utilisée dès septembre 2021 dans le cadre d’un cours de formation continue de la BFH. La spin-off continuera ainsi à nourrir l’enseignement et la recherche à la BFH, alors que cette dernière servira de plateforme d’essai : tout le monde est donc gagnant.

Dr. Heiko Thömen
Directeur de Wood Composite Simulations GmbH et professeur en technologie des matériaux dérivés du bois, BFH