"banner top"

Chères lectrices, chers lecteurs,

Download

«Santé et bien-être»
Les disciplines techniques de la Haute école spécia­lisée bernoise (BFH) – les développements futurs – et l’être humain dans tout ça? Parvenez-­vous à conserver un bon équilibre entre votre activité professionnelle et votre santé? Vous accordez­-vous suffisamment d’attention? Pas toujours?

La technique et les technologies se développent sans fin. Cela s’arrêtera­-t-­il un jour? Lorsque je me plonge dans les thèmes passionnants de ce magazine, j’ai l’im­pression que le domaine des disciplines techniques avance selon son propre rythme et ne connait aucune limite.

Poussé par les hommes, le développement technique progresse à toute allure. Contrairement à la technique, le rythme humain ne peut néanmoins pas accélérer indéfiniment. À moins de négliger sa santé et son bien­-être. Tôt ou tard, cependant, un élément essentiel à la santé et au bien-­être tout au long de la vie s’en trouvera déséquilibré.

Faire attention à soi-­même et être attentif à ses be­soins – n’est­-ce là qu’une tendance actuelle en matière de santé? Peut­-être. Mais il est impossible d’y échapper. Être attentif à soi ne consiste pas uniquement à cumuler des mesures pour rester en bonne santé. C’est reprendre conscience de l’importance de faire attention à soi après en avoir «perdu conscience».

Mais quel est le lien entre l’attention à soi et les dis­ciplines techniques? Y a-­t-­il vraiment un point commun entre la santé, le bien-­être et la technique? Récemment, en tant que membre du conseil de la BFH, j’ai entendu parler d’un cursus délibérément focalisé sur la tech­nique exclusivement. Ce sont pourtant des êtres hu­mains qui développent la technique, ai­-je alors pensé. Et les personnes qui font avancer la technique sont sim­plement des êtres ne pouvant accomplir leur travail que s’ils sont en bonne santé.

Je vous souhaite une lecture attentive.

Monika Eichelberger