"banner top"

MOWA crée une nouvelle norme en matière d’orthèses

Download

Les orthèses – une affaire délicate. Pour les cas légers, il existe des modèles finis plus ou moins confortables. Pour les cas plus compliqués, le technicien orthopédiste travaille avec des plâtres. Cela prend du temps et coute cher. Pour Jan-Hagen Schröder, fondateur et CEO de l’orthopunkt ag – Centre d’orthopédie technique, les choses doivent s’améliorer.

Et elles s’améliorent. Avec MOWA (Modular Walking), la société orthopunkt ag, établie à Soleure, a développé un tout nouveau système intelligent d’orthèses industrielles 4.0 pour les extrémités inférieures. L’objectif est de restituer une démarche naturelle aux patient-e-s atteints de paralysie et de spasmes aux extrémités inférieures. Ce système est nettement plus flexible, plus économique, plus rapide et surtout plus convivial pour le patient que les orthèses conventionnelles. Mais une chose à la fois.

Points faibles des orthèses conventionnelles
En fait, qu’est-ce qu’une orthèse? Elle aide à stabiliser les membres et le torse, elle soulage, guide et corrige. Pour qu’elle puisse rétablir la mobilité habituelle, son adaptation doit être aussi précise que possible. Comme nous l’avons mentionné, ce n’est que rarement le cas avec les modèles conventionnels. La forme, la dureté et la conception des orthèses ne peuvent pas être testées. Il n’est pas possible de les adapter aux changements physiques. Par conséquent les patient-e-s portent souvent des solutions de compromis, qui finissent régulièrement au fond d’un placard. De cette manière, les buts cliniques sont difficiles à atteindre. Sans parler du temps et des frais. Deux bonnes semaines s’écoulent avant qu’un-e patient-e ne reçoive finalement son orthèse.

Jan-Hagen Schröder, dipl. en technique orthopédique et CPO (Certified Prosthetist and Orthotist), présente la nouvelle orthèse tibiale MOWA.

Avec MOWA, ça va mieux
Qu’est-ce qui rend MOWA meilleure ? MOWA n’est pas simplement une orthèse, c’est un système qui se compose d’une orthèse tibiale de la plateforme Cloud www.modularwalking.com, d’un outil d’analyse de la démarche (capteur) et d’un logiciel de forme 3D pour produire des composants d’impression 3D anatomiquement plus adaptés. L’orthèse est composée de différents modules interchangeables et peut également être adaptée facilement aux évolutions du patient. Les thérapeutes et les utilisateurs peuvent tester différents degrés de dureté et conceptions pendant le traitement d’essai. L’outil qui analyse la démarche étudie 24 heures sur 24 les mouvements du pied et de la jambe. Toutes les données, entre autres la démarche, sont chargées dans le Cloud – ainsi, en cas de besoin, les parties concernées peuvent à tout moment les consulter. À l’aide d’algorithmes, la matrice (Machine Learning) calcule une recommandation de configuration et les prix à partir des données et des paramètres de la démarche. Le patient reçoit ainsi une orthèse tibiale adaptée de manière optimale, qu’il aime porter. Et enfin, le temps de livraison est réduit à deux ou trois jours. Tous ces avantages font que le système MOWA pourrait devenir le nouveau standard de la branche.

Potentiel de marché mondial
En raison du potentiel de marché mondial et des avantages pour le site industriel suisse, Innosuisse et be-advanced AG soutiennent ce projet financièrement et scientifiquement. Les différents partenaires de développement sont, entre autres, la Haute école spécialisée bernoise BFH, l’IWK et l’Hôpital pour enfants de Bâle. Maintenant, on va fonder MOWA Healthcare AG qui s’occupera de recherche et développement, de production, de marketing et de distribution. Cette entreprise est soutenue par la Fondation pour l’innovation technologique (STI).