"banner top"

ZeoFRET® comme IoT-Enabler

Download

L’IoT (Internet of Things) et la numérisation sont sur toutes les lèvres. Comment ces mots à la mode entrent dans le thème des «nouveaux matériaux»?

Prenons l’exemple de l’IoT des balises Beacons. Ces balises sont de petits capteurs sans fil intelligents qui collectent ou distribuent des informations en utilisant par exemple «Bluetooth Low Energy». Ces petites merveilles techniques fonctionnent avec des piles et leur utilisation se propage de manière fulgurante dans de nombreux domaines. Des questions de compatibilité environnementales et de consommation des ressources se posent automatiquement. En 2015, rien qu’en Europe, plus de 130’000 tonnes de piles n'ont pas été recyclées! Comment pouvons-nous tirer profit des développements technologiques de l’IoT, sans dilapider les ressources de notre planète et polluer inutilement l’environnement?

Production d’énergie à partir de pièces moulées par injection

Le nouvel additif ZeoFRET® est mélangé aux plastiques transparents (comme les pigments colorés). Les boitiers à mince couche ou fabriqués dans ces matériaux recueillent la lumière et la transmettent aux cellules solaires à l’intérieur du boitier, qui à leur tour chargent une batterie intégrée. Dès que la lumière (du soleil ou artificielle) arrive sur le boitier, la batterie se charge. La fonction d’accumulation de lumière du boitier ne limite en rien la variété des formes, des couleurs et de l’ergonomie des appareils. Ce concept s’appelle concentrateur de luminescence.

ZeoFRET® est un nouvel additif révolutionnaire pour matières synthétiques transparentes qui deviennent des collecteurs de lumière grâce à cette technologie.

Source d’énergie pour les solutions IoT

Grâce à ZeoFRET® les capteurs intelligents, comme par exemple les balises indépendantes de la batterie décrites ci-dessus, obtiennent l’énergie nécessaire via leur propre boitier. On garantit ainsi un fonctionnement à long terme, sans générer de déchets inutiles en matière de batterie.
Tout appareil fonctionnant actuellement avec des piles-boutons peut ainsi se procurer l’énergie nécessaire via son boitier (exemples: montres, télécommandes, clés de voiture, détecteurs de fumée, balances de cuisine, souris d’ordinateur, capteurs IoT).

Industrialisation

Depuis quelques temps, Optical Additives GmbH travaille avec des partenaires des hautes écoles et de l’industrie sur la mise à l’échelle de la fabrication de ZeoFRET®. Le but consiste à augmenter la fabrication des quantités de laboratoire, qui se situe dans le domaine du milligramme, en kilogrammes et ultérieurement en tonnes. Pour cela de nouveaux processus ont été développés et sont en cours de perfectionnement. 

Merci

Le développement de ZeoFRET® a été possible grâce au soutien de nombreux particuliers et d’institutions. Un grand merci à eux. Nous remercions tout particulièrement les institutions suivantes pour l’étroite collaboration et leur soutien: Universités de Bern, Zürich et Fribourg, Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften ZHAW, Commission pour la technologie et l’innovation KTI/CTI (aujourd’hui Innosuisse), Office fédérale de l’énergie OFEN et la Fondation pour l’innovation technologique STI.